Massive Attack – Heligoland

Albums Pas de commentaires

Après l’arrière goût que nous avez laissé l’EP, Splitting The Atom, en octobre dernier, on peut dire que Massive Attack rectifie son tir avec ce cinquième album studio.

Sept ans après le précédent opus, 100th Window, les Anglais de Bristol, nous livrent dix nouveaux titres dont trois étaient présents dans le dernier EP.

Impossible de se tromper, c’est du Massive Attack, avec ses multiples collaborations, allant de Tunde Adebimpe (TV On The Radio) à Guy Garvey (Elbow). Tous les morceaux restent cependant très calmes. De plus tout comme sur l’EP, aucun morceau ne se détache vraiment du lot. La volonté de faire ressortir chaque son de manière naturelle en est pour quelque chose. Certes, la qualité est excellente, mais ce travail propre entraine une écoute qui devient monotone.

Malgré tout, on retiendra tout de même Paradise Circus et son clip qui se ressort de l’album avec une ligne de basse totalement pure et légère, ainsi que la diversité musicale des titres.

Au final, ce n’est pas le nouveau chef d’œuvre de Massive Attack, mais un album efficace et qui correspond parfaitement à l’image actuelle du collectif.

Tracklist :
01 – Pray For Rain (Featuring Tunde Adebimpe) – 06:45
02 – Babel (Featuring Martina Topley-Bird) – 05:16
03 – Splitting The Atom (Featuring Robert Del Naja/Grant Marshall/Horace Andy) – 05:18
04 – Girl I Love You (Featuring Horace Andy) – 05:18
05 – Psyche (Featuring Martina Topley-Bird) – 03:48
06 – Flat Of The Blade (Featuring Guy Garvey) – 05:28
07 – Paradise Circus (Featuring Hope Sandoval) – 04:52
08 – Rush Minute (Featuring Robert Del Naja) – 04:48
09 – Saturday Come Slow (Featuring Damon Albarn) – 03:29
10 – Atlas Air (Featuring Robert Del Naja) – 07:41

Vous pouvez retrouver dès maintenant Heligoland chez votre revendeur habituel.

N’hésitez pas à découvrir ce nouvel album sur le site du groupe, son MySpace.

Archive – Controlling Crowds Part IV

Albums Pas de commentaires

Alors que médiatisation était un des mots clefs de Controlling Crowds, sorti il y a 7 mois, ce dernier opus, qui fait figure de suite,  ne bénéficie de quasiment aucune publicité.

En apprenant qu’Archive allait sortir un nouveau disque, la première réaction est : encore… En effet, quand le précédent opus nous a laissé un goût amer en bouche, que penser des futurs titres.

De plus, portant le même nom que son prédécesseur, mais avec en note Part IV, on s’attend à ce qu’il soit du même acabit.

Pourtant, après écoute, il semblerait que cet album face office de patch à un album médiocre. C’est ainsi qu’on retrouve des morceaux beaucoup plus marqués et marquants émotionnellement. On est alors satisfait, de retrouver les valeurs du groupe qui ont fait son succès.

Quelques questions resteront en suspend : pourquoi avoir sorti cet ensemble en deux temps? Pourquoi avoir laissé le meilleure pour la fin, et pourquoi avoir fait du moins bon avant?

Ces petites remarques nous laisse penser que la pression imposée par les maisons de disques sur les artistes est importante, au point de leur faire perdre leur créativité et de matraquer avec des publicités afin de conserver des ventes satisfaisantes.

Heureusement, Archive sort ce correctif, qui plaira à tous les fans, bien plus que les trois premières parties de Controlling Crowds. Accrochez vos oreilles pour l’écoute de cet album varié!

Tracklist :
01 – Pills – 04:13
02 – Lines – 06:04
03 – The Empty Bottle – 07:03
04 – Remove – 04:06
05 – Come On Get High – 04:41
06 – Thought Conditioning – 03:39
07 – The Feeling Of Losing Everything – 04:48
08 – Blood In Numbers – 03:05
09 – To The End – 03:55
10 – Pictures – 03:55
11 – Lunar Bender – 03:24

Vous pouvez retrouver Controlling Crowds Part IV chez tout disquaire dès maintenant.

Faites vous votre avis sur le dernier album d’Archive, sur leur site Web, leur MySpace.

Massive Attack – Splitting The Atom EP

Albums Pas de commentaires

En attendant Weather Underground, le nouvel album de Massive Attack (attendu pour février 2010), nous avons droit à un EP : Splitting the Atom.

Le but avoué de ce dernier est de nous faire découvrir le nouveau son de Massive Attack (dont on peut dire qu’il change à peu près à chaque album) et que l’on pourra pleinement apprécier à la sortie du nouvel album.

Après écoute de la première piste, les sources d’inspirations sont évidentes. On notera le caractère très froid de la musique, si propre à Mezzanine (leur troisième album) et les sonorités très africaines de leurs débuts.

Le principal problème de cet EP : toutes les chansons se ressemblent, mis à part la dernière (qui ressemble beaucoup à du Portishead… Beth Gibbons en moins), ce qui en plus de laisser une passable impression de réchauffé quant au style nous permet de nous interroger sur la “diversité” du nouvel album ; concernant ce dernier point, réponse en février prochain.

Que l’on apprécie ou non la sonorité reste une question de goûts, mais on aurait préféré un EP présentant un peu plus de diversité.

Tracklist :
01 – Splitting The Atom – 05:17
02 – Pray For Rain – 06:44
03 – Psyche (Van Rivers & The Subliminal Kid Remix) – 03:48
04 – Bulletproof Love (Christoff Berg Remix) – 06:43

Retrouvez Splitting The Atom chez tout revendeur de disque en version digitale.

Vous pouvez aussi découvrir cet EP via le site web du groupe, leur MySpace.

Archive – Controlling Crowds

Albums Pas de commentaires

Pour leur huitième album studio, Archive ont sorti la machine lourde. Non, ce n’est pas leur musique qui est transcendante, mais plutôt la masse de publicité/promotion faite. Leur site qui présentait l’album au fur et à mesure sous forme de teasing en est le meilleur exemple !

En voyant ça, la première question que l’on se pose est : “Pourquoi on-t-il besoin d’autant de promotion? Archive a déjà ses fidèles!”.

On trouve la réponse à cette question lors des premières écoutes de l’album qui est plat, monotone. On s’ennuie clairement!

Cependant le retour du rappeur Rosko John, nous ramène un peu aux sources du groupe, chose pas désagréable. De plus, le morceau Whore rappelle une ambiance à la Portishead, ce qui n’est pas trop le genre d’Archive mais qui pourrait être une idée d’évolution.

Sur les treize pistes de l’album, on n’en retient que deux ou trois, ce qui est relativement maigre par rapport à leurs précédents albums.

Enfin pour conclure, les fans d’Archive retrouveront certainement ce qu’ils aiment mais la construction de l’album est plutôt déroutante et on aurait aimé une recherche musicale un peu plus poussée.

Tracklist :
01 – Controlling Crowds – 10:09
02 – Bullets – 05:53
03 – Words on Signs – 03:59
04 – Dangervisit – 07:37
05 – Quiet Time – 05:54
06 – Collapse / Collide – 09:12
07 – Clones – 05:00
08 – Bastardised Ink – 03:33
09 – Kings of Speed – 04:22
10 – Whore – 04:15
11 – Chaos – 05:28
12 – Razed to the Ground – 05:21
13 – Funeral – 07:19

Vous pouvez retrouver Controlling Crowds chez tout disquaire dès maintenant.

Faites vous votre avis sur le dernier album d’Archive, sur leur site Web, leur MySpace.

Tricky – Knowle West Boy

Albums Pas de commentaires

Pour tous ceux d’entre vous qui ne le connaissent pas, Tricky est un musicien britannique qui a grandi a Bristol. Il fit parti dans les années 1980 DU sound system de Bristol : The Wild Bunch, d’où sortent également Massive Attack. Il a d’ailleurs beaucoup participé à leurs premiers albums (Blue Lines et Protection).

Le titre de son nouvel album n’est pas anodin : Tricky a grandi dans un quartier de Bristol nommé Knowle West. Encore un titre d’album qui retrace le passé du chanteur (son premier album Maxinquaye porte le nom de sa mère : Maxine Quaye).

Cet album s’inscrit dans la plus pure tradition de Tricky : un mix entre du rap, du rock, du r’n’b, etc. Et c’est peut-être finalement là le problème : bien que cet album soit très agréable à écouter, il n’est pas très original. Même si certaines chansons sortent du lot (Council Estate et Veronika), on a fortement l’impression d’avoir déjà entendu le reste.

Au final, un album bon, mais décevant.

Tracklist :
01 – Puppy Toy – 03:34
02 – Bacative – 03:51
03 – Joseph – 02:28
04 – Veronika – 03:00
05 – C’mon Baby – 03:03
06 – Council Estate – 02:39
07 – Past Mistake – 05:07
08 – Coalition – 03:58
09 – Cross To Bear – 03:45
10 – Slow – 03:22
11 – Baligaga – 03:42
12 – Far Away – 03:38
13 – School Gates – 03:47

Cet album de Tricky et les autres chez vos revendeurs habituels.

Pour vous faire votre propre idée de Tricky, rendez-vous sur son site ou son MySpace.

« Articles précédents