Le Nouveau Casino

Les salles Pas de commentaires

Une petite salle parisienne bien sympathique.

Le bar rouge surmonté de deux lampes chirurgicales et les deux lustres au dessus de la fosse, créent une ambiance décalée.

Une mezzanine surplombe la scène. Elle était réservée aux journalistes et invités, lors de ma dernière soirée dans la salle.

Le son et l’acoustique sont bon. On entend la musique clairement, le volume n’est pas trop fort (pour éviter la saturation) mais suffisamment pour jouir des prestations. On peut quand même en sortir avec les oreilles qui bourdonnent.

Avec 400 personnes en moyenne dans cet espace musical, cette salle s’avère être idéale pour des concerts intimistes.

Le Nouveau Casino :
109, rue Oberkampf
75011 Paris

Métro Parmentier ou Ménilmontant, Bus 96

Le site Web du Nouveau Casino : http://www.nouveaucasino.net/.

Coheed and Cambria – Nouveau Casino – 03 octobre 2007

Concerts 1 Commentaire

Le premier  compte rendu de concert du blog, à peine deux heures après être sorti de la salle, l’envie était trop pressante : PARTAGER ce moment intense …

Un corps à touffe arrive sur scène, ça y est Coheed and Cambria est en route pour un concert d’une heure trente.

Pour nous accueillir, la voix aiguë du chanteur commence à fredonner “Welcome Home” de “Good Apollo, I’m Burning Star IV, Vol.1 : From Fear Through The Eyes Of Madness” (GAIBS),titre parfait pour cette petite salle qu’est le Nouveau Casino. A peine commence-t-on à se sentir à la maison que “The Suffering” – toujours sur GAIBS– décolle nos petits pieds du sol.

La suite n’est qu’un enchaînement de titres choisis parmi les anciens albums mais aussi le nouveau : “Good Apollo, I’m Burning Star IV, Vol.2 : No World For Tomorrow”.

Au bout d’une heure, le groupe commence carrément à délirer. Une ambiance humoristique s’installe sur scène. Et là, le rappel, timide, mais on sent que le public en reveut.

En guise de rappel et pour clôturer le concert, on a le droit à “The Willing Well IV -The Final Cut”suivi d’une impro totalement folle  de vingts minutes entre le chanteur et le guitariste. Claudio Sanchez gratte les cordes avec sa bouche, joue derrière sa tête et après le solo du batteur, carrément avec une autre guitare.

Bref un concert réussi pour le quatuor de Coheed & Cambria.


En première partie : les français Borderline.


Écouter Coheed and Cambria sur leur MySpace.

Borderline – 1ère partie – Nouveau Casino – 03 octobre 2007

Concerts 1 Commentaire

Le groupe français Borderline était en première partie du concert de Coheed and Cambria au Nouveau Casino le 03 octobre 2007.

Je découvre le groupe pendant le concert. Dès les premières minutes, je sens quelque chose qui sonne faux chez Borderline.

La musique ? Non, au contraire, les tracks sont plutôt réussis. Un petit bémol quand même : les guitares trop saturées rendaient la mélodie linéaire. Dommage pour une musique qui sait avoir sa personnalité. L’écoute de leur premier EP nous permettra peut-être de mieux apprécier la partie musicale.

Ce qui ne va pas, c’est la voix du chanteur. Souvent fausse comparée à celle du bassiste, sans grande originalité et souvent placée lors de passages calmes.

Un coup d’oeil sur l’EP mais sans grandes attentes pour ma part.

Écouter Borderline sur leur MySpace.