Plasticines, Luke, VV Brown, Shaka Ponk – Point Gamma, École Polytechnique – 5 Juin 2010

14:30 Concerts

Le Point Gamma est la plus importante soirée étudiante de l’année, l’occasion rêvée pour toucher un public jeune et nombreux. Les fans étaient au rendez-vous.

Arrivés un peu après le début du concert des Plasticines, on a pu goûter aux joies de la voix de Katty, dont le nom était beuglé par quelques jeunes hommes visiblement très touchés par son talent. On leur reproche souvent des paroles pauvres, il faut dire que «I’m a B.I.T.C.H» n’est pas la phrase la plus poétique qu’il m’ait été donnée d’entendre, mais les françaises ont su mettre l’ambiance et chauffer la place d’armes de la plus célèbre des écoles d’ingénieur. Pourtant à 20h, les étudiants sont davantage dans leurs chambres en train d’arroser leur soirée que devant les enceintes. Une centaine cependant était présent et cela nous a permis de les voir de très près. On ne peut tout de même pas rester stoïque devant le rythme entraînant qu’elles imposent et ne pas scander en même temps qu’elles leur fameux slogan. Bref, un bon début de soirée.

Le temps d’aller faire un petit tour des bars intérieurs, et Luke montait sur scène. Bizarrement, la folie pop-rock qui s’était emparée de moi est très vite retombée en entendant les tristes mélodies du groupe. Ne voulant pas faire durer le supplice, nous sommes vite rentrés danser dans le grand hall de l’école. Là, quelques DJ médiocres mixaient des morceaux plus ou moins connus. On a donc préféré aller se trémousser dans un recoin où le DJ en titre de mon école nous passait de la bonne musique accompagnée d’effets laser envoûtants.

Nous lassant aussi de cette activité, nous avons décidé de retourner voir le concert. Et quel soulagement en découvrant que ce n’était plus Luke mais VV Brown qui occupait la scène ! Une boule d’énergie, de soûl et de rock nous a alors submergée. VV Brown a pourtant connu des échecs aux États-Unis, mais on ne pouvait lui réserver qu’un accueil formidable en France. Auteur, compositrice et interprète, VV Brown est un délice à écouter et à suivre. Elle sait nous entraîner sur des rythmes et des mélodies différentes de ce que l’on écoute habituellement mais passionnante. Un peu trop court, à notre goût, le concert prend fait vers minuit…

…laissant ainsi la place au groupe Shaka Ponk. Pour les novices en la matière, c’est un groupe composé de sept garçons français créé en 2004 et qui a trouvé son bonheur en Allemagne. Leur son est à la fois rock, funk et électro. Le but était de créer un univers musical et un concept à part entière. S’adressant ainsi à toute sorte de public, leur concert de plus de 2h a touché tous les âges : on ne différenciait plus le lycéen du jeune diplômé. Les effets graphiques synchronisés sur la musique en a étonné plus d’un et la puissance de leurs morceaux nous ont laissé sans voix. Depuis, on n’écoute plus que ça ! Seul bémol au tableau, on n’entendait pas assez la voix du chanteur…

Une excellente soirée, de très bons concerts, de la musique plein les oreilles, des Pringles plein les poches…bref un formidable moment musical passé ensemble et dans des conditions quasi optimales (oui, prenez garde aux chaussures que vous portez ce soir-là, mes pieds en savent quelque chose !!).

Retrouvez chacun de ces groupes sur leur site et MySpace respectifs :
http://www.lesplastiscines.com | http://www.myspace.com/plastiscine
http://www.luke.com.fr | http://www.myspace.com/lukelegroupe
http://www.vvbrown.com | http://www.myspace.com/vvbrown
http://www.shakaponk.com | http://www.myspace.com/shakaponk

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • Netvibes
  • Google Bookmarks
  • Live
  • LinkedIn
  • viadeo FR
  • del.icio.us
  • Slashdot
  • Technorati
  • Print
  • email
  • PDF

Laisser un Commentaire

Votre commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 

Veuillez noter: La modération des commentaires est activé et la validation n'est pas immédiate. Merci de ne pas réenvoyer votre commentaire.